Actualités

Crossing the line Artistes 100 frontières a apporté son concours en ingénierie culturelle à Syhem Belkhodja dans le cadre de sa performance présentée au FIAF (French Institute – Alliance Française à New-York) en octobre 2018. Un projet présent dans le cadre de BRIDGING: An International Dialogue on Diversity and Inclusion in the Arts, soutenue par l’Edmond de Rothschild Foundations ...
Read More

Docs à Tunis

Au delà des apparences, la fabrique du réel Décentrer le regard, ouvrir le champ Depuis son lancement en 2006, Doc à Tunis n’a de cesse d’élargir notre champ de vision en donnant à voir de multiples points de vue sur le monde portés par des réalisateurs d’Afrique, d’Asie, d’Europe et des Amériques. Le genre documentaire a la force de filmer le réel au plus près tout en en perturbant les règles. Par son déplacement cinématographique, il apporte des nuances et des variations qui ont le pouvoir de déstabiliser la pensée unique, de traverser les apparences, tordre les clichés. Mû par un engagement du regard, le film documentaire fabrique du réel à partir de la réalité parfois la plus crue, d’un quotidien, à partir de personnes et de paysages qu’on ne voit plus ou qu’on n’entend pas, si proches ou si lointains, à partir de nous, de notre humanité. Une fabrique citoyenne et durable A l’ère du zapping, de la fragmentation de l’attention et de...
Read More

Bagnolet By Tunis

Bagnolet By Tunis est une résidence organisée à Bagnolet (Ile-de-France) en direction des jeunes artistes-interprètes issus du Maghreb ou de l’Afrique subsaharienne. C’est également un lieu d’accueil et de résidences entre de professionnels pour brasser les disciplines et les approches de la culture. Cette résidence permet d’héberger temporairement et d’accompagner durant leur séjour en France ces jeunes artistes-interprètes. Ness el Fen (Tunisie) et Artistes 100 frontières (France) se sont ainsi associés dans la réussite de ce projet. Lyes Bessrour (Tunis) - Cinéaste Dans le cadre de la préparation du festival Docs à Tunis, Lyes a pu inaugurer le premier séjour à Bagnolet. L'association Artistes 100 frontières s'est mobilisée à ses côtés pour lui permettre de rencontrer producteurs et distributeurs de films à Paris. Il a ainsi pu nouer des liens avec des professionnels du cinéma afin d'alimenter la programmation du festival de documentaires "Docs à Tunis" dont il est le directeur artistique. Il souhaite proposer au public tunisien "un regard sur le monde d'aujourd'hui"...
Read More

هدف الرّابطة

فنّانين بلا حدود تهدف هذه الرابطة حرية الفنانين المبدعين في العالم، وخاصة في بلدان المغرب العربي، وبالأساس تونس. ويهدف .البرنامج إلى تطوير شبكة واسعة من الدعم لهذه القضية : هدف الرّابطة دعم و تطوير الفن في بلدان المغرب - تعزيز و دعم حرّيّة الإبداع و التّعبير في الفن بشتّى مجالاته - -الكفاح ضدّ وقف القوانين و اللّوائح المعرقلة لتقييد حريّة الإبداع في الفن - رفع مستوى الوعي لقضايا حريّة الإبداع - تشجيع و تدعيم للّقاءات بين الفنّانين و العاملين في الثّقافة و الأكادميّين حول العالم لحريّة الإبداع الفنّي  ...
Read More

EL Fabrica

Les attentats du Bardo, de Sousse et plus largement dans le monde, questionnent sur le vivre ensemble. La transition postrévolutionnaire dans laquelle est engagée la Tunisie tend à démontrer que des fortes tensions menacent la stabilité du processus de démocratisation. La jeunesse tunisienne de régions intérieures est laissée en marge du progrès créant autant d’appels d’air à la radicalisation, faute d’avenir meilleur. Conjuguée au chômage, qui s’élevait en moyenne en 2016 à 15,6 % au sein de la population active et 23,1 % chez les femmes, cette situation explique le nombre de départs massifs de jeunes au sein de l’organisation terroriste Daesh. Fort de son expérience et de son engagement en faveur de la jeunesse, Ness El Fen a élaboré en 2016 « El Fabrica, un passeport pour la vie » pour contrer le développement de Daesh qui « propose un passeport pour la mort ». L’ambition est de redonner une dignité, de l’espoir et un socle éducatif à ces jeunes filles et jeunes garçons...
Read More
Les frontières de l’invisible

Les frontières de l’invisible

Après 30 ans Déjà et Turbulences, la danseuse et chorégraphe tunisienne Syhem Belkhodja revient au Pavillon Noir pour sa nouvelle création Les frontières de l’invisible. Une pièce écrite dans les soubresauts de l’histoire contemporaine et les replis nauséeux de l’âme humaine : l’exil d’un côté, la barbarie de l’autre. Et son éternel recommencement, hélas ! Par la danse, Syhem Belkhodja remet en cause les frontières du corps et nos limites de déplacement. Elle dit la marche d’un artiste migrant, réfugié, qui erre à la recherche d’un refuge pour une vie solitaire. Une survie, en réalité. Elle dresse le portrait en filigranes d’hommes ou de femmes rendus à l’anonymat, elle évoque des intérieurs plongés dans l’obscurité, des yeux fermés sur des rêves inaccessibles… Pour tresser les frontières de l’invisible, « six danseurs et un rail traversant la scène, comme pour un travelling de vie. Six personnages issus d’un monde sans identité avec des racines troubles ; où, quand, des indignés »...
Read More

Our projets

Artistes 100 Frontières pursues two objectives: Rooted in the cultural sector; the support of artistic creation in countries where culture is A broader goal that aims to transform cultural initiatives into a stabilization and   How to achieve these objectives? To achieve these objectives, Artistes 100 Frontières will: Create a far-reaching movement of support in public opinion and more specifically in French Encourage exchanges and mobility by launching a "sponsorship" between artists; Raise awareness and influence (politician, journalists, academics, bloggers, entrepreneurs Mobilize both public and private funding (French and European) to support a program of Become whistleblowers for freedom of expression and the freedom of artists ...
Read More

The Organisation

Artistes 100 Frontières is an organisation wich aims to promote artistic freedom in the world, mainly in the countries of the Maghreb and especially in Tunisia. It aspires to develop a broad network of support around its cause. It is mobilizing to: Promote freedom of artistic expression and creativity around the world; Challenge to put an end to censorship laws and regulations that restrict artistic expression and creativity; Defend censored and/or persecuted artists ; Raise public awareness on issues related to freedom of artistic expression and creativity; Help bring together professionals, artists, cultural operators, academics and journalists around freedom of artistic expression and creativity.  ...
Read More

Al Kalimat

#Libre de penser / Libre de Danser - 1er-3 mai 2015 4e édition d’Al Kalimat, le Marathon des mots de Tunis En réaction à l’attentat meurtrier au Musée du Bardo survenu le 18 mars, une nouvelle édition du festival Al Kalimat s’est décidée dans l’urgence pour réagir, pour résister, pour dire la solidarité avec les Tunisiens par la présence d’écrivains, d’intellectuels, d’artistes d’ici et d’ailleurs qui vont intervenir, pour une partie de la programmation, sur le lieu même de cette attaque innommable. Depuis quatre ans, le Marathon des mots accompagne Al Kalimat, le Marathon des mots de Tunis. Face aux attentats du Bardo, il nous a semblé essentiel de ne pas se résoudre et de se battre ensemble pour proposer dès ce mois de mai, à quelques semaines du Marathon des mots à Toulouse, une nouvelle édition de ce festival tunisien qui fait aussi écho au travail de l’association Ness el Fen tout au long de l’année pour la liberté de création. Ainsi la...
Read More

Appel aux Directeurs des Centres Chorégraphiques Nationaux

Appel aux Directeurs des Centres Chorégraphiques Nationaux Diffusé le 21 avril 2015 sur le site du Syndeac L’Association Ness El Fen (Les gens de l’art) a été fondée en 2002, suite aux attentats du 11 septembre 2001 à New York et de Djerba en avril 2002. Le lancement du festival des Rencontres Chorégraphiques de Carthage, devenu, depuis 2011, Tunis Capitale de la danse, était une première réponse, un acte de résistance face aux menaces terroristes. Aujourd’hui, ce phénomène s’amplifie et redouble de violence. Il frappe aveuglément, dans une folie meurtrière qui échappe à toute raison, à toute justification.  Il prend pour cible nos existences en tant qu’artistes, nos valeurs. Après l’attaque contre la liberté d’expression à Paris en janvier, Le musée du Bardo en mars ; et à travers ce lieu et les victimes innocentes, c’est notre histoire, notre patrimoine, notre identité, notre appartenance à l’humanité auxquelles on a voulu porter atteinte. Mais en dépit de l’horreur, de la détresse, de la colère et des...
Read More